Aller au contenu principal

Story

Plateforme de smart farming Barto : fenaco parmi les actionnaires

Barto s’engage pour une agriculture et une industrie alimentaire prospères. fenaco joue un rôle actif dans cette plateforme de smart farming suisse de premier plan.

Tablet mit Maisfeld

Barto s’engage activement pour une agriculture et une industrie alimentaire suisses prospères. Suite au récent élargissement de l’actionnariat de Barto AG, fenaco joue un rôle actif dans cette plateforme de smart farming suisse de premier plan.

Identitas AG et fenaco société coopérative sont les deux plus grands actionnaires de Barto AG avec 34,5 % des actions chacun. Les autres actionnaires sont Swissgenetics (10 %), Agridea (6,3 %), Swissherdbook (5 %), la Fédération suisse d’élevage de la race brune (5 %), Producteurs Suisses de Lait PSL (2,5 %), Holstein Switzerland (2 %) et Vache Mère Suisse (0,2 %). Ainsi, la plateforme a accueilli sept nouveaux actionnaires le 17 décembre 2018, lors de son assemblée générale extraordinaire.

Pour une efficacité accrue

Barto a pour objectif de numériser les données d’exploitation et de production tout en évitant les doublons. Cette solution accélère considérablement les processus au sein de l’exploitation, diminue les tâches administratives et simplifie sensiblement la planification quotidienne à la ferme.

Barto est en ligne depuis le mois de mars 2018 et est déjà utilisé par 2300 agricultrices et agriculteurs. La Banque de données sur le trafic des animaux ( BDTA pour les bovins ) et Suisse-Bilanz sont déjà disponibles. Le module gratuit « trafic des animaux bovins » affiche le cheptel bovin actuel de l’exploitation. La liste des animaux avec des historiques incorrects est visible en un coup d’œil. Au sein du module, les utilisateurs peuvent faire des notifications à la BDTA, générer un document d’accompagnement en annonçant le départ des animaux ou commander des marques auriculaires.

Le module Suisse-Bilanz permet aux exploitations sélectionnées de calculer en ligne le plan et les bilans de contrôle ainsi que le bilan PLVH. Les parts de surfaces d’assolement et le pourcentage de surfaces de compensation écologique peuvent être documentés. L’utilisateur peut autoriser les organisations de conseil enregistrées à accéder au module sur Barto pour optimiser le bilan de fumure. Barto Suisse-Bilanz revient à 43 francs par an et par exploitation. Il a été contrôlé et approuvé par l’OFAG. Jürg Guggisberg, directeur de Barto AG, explique que Barto Suisse-Bilanz est constamment adapté aux directives de l’OFAG et que chaque adaptation est testée par cette dernière.

« Nous sommes en train de créer et de développer Barto en collaboration avec nos partenaires. »
Jürg Guggisberg, directeur de Barto AG

Il annonce en outre qu’une nouveauté sera introduite : « Le journal des pâtures et des sorties sera disponible dès le mois de février de cette année. Ce module est très demandé dans la pratique. Grâce à lui, les utilisateurs pourront désormais remplir ces journaux sous la forme électronique. L’application concernée simplifie, sous forme d’un carnet journalier, la saisie des données, indépendamment de l’endroit où l’utilisateur se trouve ». A l’aide du journal des pâtures et des sorties, les productrices et les producteurs pourront documenter la gestion de leurs prairies ainsi que la sortie de leurs animaux. Le module en question comprend des masques pour la saisie des données et des aperçus imprimables sous forme de calendrier pour les contrôles d’exploitation.

Coopération avec 365FarmNet

Barto a instauré une coopération stratégique avec le partenaire technologique 365FarmNet, le fournisseur de logiciels de gestion des exploitations agricoles leader en Europe et primé à maintes reprises. Près de 45 000 agricultrices et agriculteurs sont déjà actifs sur cette plateforme en Allemagne, en Pologne, en Bulgarie, en Autriche et en France. Plusieurs agricultrices et agriculteurs suisses utilisent aussi cette solution. Barto AG va adapter la plateforme 365FarmNet aux conditions-cadres suisses, de manière à ce que les agricultrices et les agriculteurs puissent se connecter à l’aide de leurs données d’utilisateur Agate. Les données de base suisses et les interfaces avec les autorités compétentes seront disponibles. Il s’agit « d’helvétiser » la plateforme 365FarmNet.

« Nous veillons à la structure modulaire de la plateforme, qui est un objectif central depuis le début. Chaque utilisatrice et utilisateur peut ainsi employer les modules dont il a réellement besoin pour son domaine agricole. »
Jürg Guggisberg, directeur de Barto AG

Au début de l’année de récolte 2020, grâce à la saisie électronique des données, les producteurs devraient pouvoir documenter et consulter les premières mesures culturales, par ex. la fumure, où qu’ils se trouvent. A cet effet, le répertoire des parcelles et les listes suisses des cultures, des variétés, des engrais et des produits phytosanitaires seront disponibles dans un premier temps dans le système 365FarmNet.

Avec Barto, il s’agit de développer une plateforme qui permette d’avoir une vue à 360° sur les champs, les animaux, individuellement ou en groupe, avec toutes les données agronomiques nécessaires à la gestion d’exploitation. Les productrices et les producteurs peuvent prendre les meilleures décisions sur la base de ces informations. La protection des données est essentielle : ces dernières sont propriété de l’entreprise agricole. Le chef d’exploitation est la seule personne habilitée à décider de la transmission et de l’utilisation des données le concernant.

Une plateforme modulaire ouverte à l’ensemble des partenaires de la branche

« Nous sommes en train de créer et de développer Barto en collaboration avec nos partenaires », explique Jürg Guggisberg. « Nous veillons à la structure modulaire de la plateforme, qui est un objectif central depuis le début. Chaque utilisatrice et utilisateur peut ainsi employer les modules dont il a réellement besoin pour son domaine agricole. » Barto est ouverte à tous les partenaires de la branche qui souhaitent soutenir cette plateforme en générant une réelle valeur ajoutée pour les productrices et les producteurs suisses.

www.barto.ch